Vers haut de page
Vers haut de page


Panorama des chansons

Sur les 113 chansons de Mylène Farmer enregistrées sur disques, 3 sont des reprises (Déshabillez-moi, Je voudrais tant que tu comprennes et La poupée qui fait non).
Une n'a fait l'objet d'aucun enregistrement Frantz interprétée lors de l'émission Antenne 2 le 14 janvier 1987 consacré à Guy Béart. On peut aussi ajouter la mise en musique du poème de Baudelaire L'horloge.

mylene farmer Mylène a composé la musique de 7 chansons :
- Et si viellir m'était conté
- L'amour n'est rien (avec Laurent Boutonnat)
- Méfie-toi
- Optimistique-moi
- Pas le temps de vivre
- Serais-tu là
- Tomber sept fois

Mylène a très peu chanté en anglais. Six chansons sont totalement en anglais titre et parole : My mum is wrong, My soul is slashed, We ll never die, Psychiatric, Light me up et Inseparable. Deux chansons ont un titre en anglais mais la chanson est en français : Mylene is calling you et Beyond my control. Une chanson a un titre en français mais un texte en anglais : La ronde triste.
Huit chansons mélangent l'anglais et le français : Slipping away, Les mots, California, Fuck them all, Nobody knows, Looking for my name, Never tear us appart et C'est pas l'heure.
A noter, l'usage du latin dans deux chansons : Agnus Dei et Ave Maria (titre caché de l'album Point de suture).


mylene farmer

Mylène Farmer parle souvent d'elle, de sa mélancolie, de sa difficulté de vivre et de la fatalité de la mort. Cela se constate tout au long de ses textes et est souvent traduit par le pronom je. je est directement utilisé dans 48 chansons, soit plus de la moitié de ses enregistrements : Au bout de la nuit, Aime, Allan, Ange, parle moi, A quoi je sers, Avant que l'ombre, Ainsi soit je, Beyond my control, California, Chloé, Comme j'ai mal, Consentement, C'est une belle journée, Désenchantée, Déshabillez-moi, Dessine-moi un mouton, Dernier sourire, Devant soi, Greta, J'attends, Je t'aime mélancolie, Je te rends ton amour, Je voudrais tant que tu comprennes, L'annonciation, L'amour n'est rien, L'horloge, L'histoire d'une fée, c'est…, Libertine, Laisse le vent emporter tout, Les mots, La poupée qui fait non, Maman a tord, Mylène s'en fout, Nous souviendons nous, Optimistique-moi, Pas de doute, Peut- tre toi, Plus grandir, Pas le temps de vivre, Porno graphique, Pourvu qu'elle soit douce, Puisque, QI, Regrets, Slipping Away, Sans contrefaçon, Serais-tu là et Vieux bouc.

mylene farmer Mylène place très rarement ses chansons dans l'espace et le temps. Seules Jardin de Vienne et California font directement référence à un lieu géographique précis. L'autre lieu mythique qui revient deux fois est le Styx dans On est tous des imbéciles et l'Instant X. Pour l'aspect temporel, aucune chanson ne fait référence au passé. Quatre chansons parlent du présent au travers des adverbes aujourd'hui et maintenant : J'attends, Vieux boucs, L'horloge et Déshabillez-moi. L'avenir, qui n'est pas toujours radieux dans l'univers de Mylène, se rencontre dans Pas de doute, Désenchantée et Dernier sourire.