Vers haut de page
Vers haut de page



La bataille des Référentiels

mylene farmer

Tout a débuté en 2003 quand la revue Mylène Farmer Magazine sort un numéro hors-série qui n'est autre qu'un référentiel. Edité par Oméga, ce référentiel couvre la discographie, la vidéographie, le merchandising et divers produits comme les disques d'or, partitions et divers objets. Sans être exhaustif, ce référentiel a pour lui d'être le premier qui se veut complet et il ose même donner une côte par produit dans le but de guider le collectionneur et d'éviter les arnaques en tout genre. A noter que Régis Guerbeur, propriétaire de la boutique Nostalgia à collaborer à l'ouvrage. On le retrouvera plus tard…

mylene farmer mylene farmer Deux ans plus tard, le concurrent du Mylène Farmer Magazine (qui est devenu IAO Mag), Instant-maG (qui est devenu Mylène Farmer et vous) lance son premier référentiel. Je sais on s'y perd entre ces magazines qui se reproduisent à l'identique. Edité chez Tear Prod, il propose un classemant par année bien plus pratique que par format et abandonne l'idée de donner une côte.
Ce référentiel sera reconduit et enrichie en 2006 avec un changement d'éditeur : K & B Editeur, une marque de la société Tear Prod.

mylene farmer En juillet 2007, un nouveau référentiel sort en librairie, édité par Yannis B.. Ce référentiel n'est autre que le catalogue produit Farmer de la boutique Nostalgia. Chaque article est côté de manière disproportionnée, contribuant à favoriser une surenchère sur les prix. Sans grand intérêt, beaucoup de références manquantes et d'autres qui n'ont pas lieu d'être ce référentiel ouvre la guerre entre les revendeurs de disque de Mylène Farmer.

mylene farmer Renan Cornetteau de la boutique en ligne Illogicall Music réagit vivement et cherche lui aussi à publier son propre référentiel. Cela tombe bien, K & B Editeur cherche à réactualiser son référentiel. Sort ainsi en octobre 2007, une version corrigée et enrichie qui introduit pour la première fois une cotation sous la forme d'étoile (* du moins cher à **** au plus cher).

mylene farmer Par ailleurs, depuis 2006, les édition Why Not travaille sur un référentiel ultime, riche et soignée qui voit le jour fin novembre 2007. Ce projet vise à réactualiser leur premier référentiel. En effet, les éditions Why Not ont succédé aux défunts Mylène Farmer Magazine et IAO (retour à la case départ).
Ce dernier référentiel est pour moi ce qui se fait de mieux actuellement en librairie.

Voila pourquoi depuis novembre 2007 trois référentiels sont proposés à la vente.

A suivre…