Vers haut de page
Vers haut de page


Tirages hors France

Malgré de multiples tentatives à l'étranger, la carrière internationale de Mylène n'a jamais été une réussite. Sous l'impulsion de son premier manager Bertrand Lepage qui voit grand pour sa protégée, le premier pays à conquérir fut le Canada. Dès le premier 45 tours Maman a tort, Mylène sort une version anglaise My mum is wrong et signe avec un petit label canadien Original. L'année suivante elle signe avec un autre label Trafic et sort une version spéciale de plus Plus grandir qui ne sera pas exploité en France : We'll never die. Son passage chez Polydor ne change rien. Le marché candien reste hermétique à la musique de Mylène Farmer.
Malgré cet échec, Mylène ne renonce pas à une carrière internationale. Elle sort son album Ainsi soi je… dans le monde entier, accompagné d'un coffret promotionnel luxueux pour les médias. Ses efforts ne sont pas concluants, seul l'Allemagne et les Pays-bas l'accueillent dans leurs tops. Du coup, elle achète de nombreuses pages de publicité dans les magazines et s'offre même un spot publicitaire sur MTV en Angleterre. Mais rien n'y fait, sauf en Allemagne, qui reste un petit marché pour Mylène.

carte

En Asie, Mylène utilise la même approche avec l'album Ainsi soit je… (coffret promotionnel). Les résultats ne sont pas plus encourageants. Après l'échec de l'envol international de Ainsi soi je…, Mylène tente une nouvelle percée avec l'album L'autre et une occupation médiatique dans beaucoup de pays : une télé en Italie, une K7 en Australie et divers tirages promotionnels. Pour le Japon, elle sort un coffret promotionnel et une version DCC. Mais une nouvelle fois c'est un échec avec seulement 91 000 album vendu hors de France pour près de 1 800 000 en France.
Mylène tente alors une nouvelle approche ; les versions anglaises. Ainsi en 1993, elle enregistre My soul is slashed, la version anglaise de Que mon cœur lâche. Ce single ne se vendra pas et deviendra une rareté pour les collectionneurs.
Loin de renoncer, Mylène retente une expérience internationale avec l'album Anamorphosée, lancé dans 27 pays, accompagné d'articles de presse et de pages publicitaires. Les ventes sont loin de l'investissement engagé.
Avec Innamoramento et les albums suivants, Mylène semble renoncer à une carrière internationnele. Seul le Japon, l'Allemagne et surtout Taiwan font l'objet de tirages dédiées.
Paradoxalement, le succès à l'international viendra par sa protégée Alizée qui vendra son titre Moi… Lolita à plus de 4 000 000 exemplaires.


Nombre de tirages étrangers par album
courbe tirage etranger