Vers haut de page
Vers haut de page


gaultier Jean-Paul Gaultier

Jean-Paul Gaultier est né à Arcueil le 24 avril 1952, dans une famille modeste, un père comptable une mère caissière dans le restaurant de la Caisse des Dépôts et Consignation. Il aime passer son temps chez sa grand-mère à dévorer les magazines de mode et s'essaie ainsi au dessin de modèles. Jean Paul Gaultier a souvent évoqué l'héritage de cette grand-mère. Il reçoit une éducation tolérante et son homosexualité est acceptée sans problème.
Avant de créer sa propre maison, il commence par être assistant chez plusieurs grands noms : à 18 ans chez Pierre Cardin et poursuit chez Jacques Esterel, Jean Patou, Michel Gomez et Angelo Tarlazzi. Il reçoit son premier choc couture devant la collection Libération d'Yves Saint Laurent en 1971. Il crée sa propre maison de haute couture et se spécialise dans le métissage et le mélange des genres. Une société a été créée entre le groupe Jean-Paul Gaultier S.A. et le fabricant de textile japonais Onward Kashiyama, partenaire du créateur français depuis 1978.

  mylene farmer
 
mylene farmer  

Jean-Paul Gaultier ne cesse d'étonner, en mélangeant les genres, la Haute Couture et le monde de la rue, l'élégance et la vulgarité, le beau et le laid. Il porte un intérêt au thème de l'androgynie en inversant les codes féminins et masculins, l'exemple le plus marquant est certainement l'apparition de la jupe pour hommes.
Jean Paul Gaultier dans ces créations rend souvent hommage à une culture, un peuple On peut citer :
1987 : Collection Les Rock Stars : hommage aux styles vestimentaires des diverses rock stars
1988 : Collection La Concierge est dans l'escalier : hommage au Paris populaire de l'entre deux guerres
1993 : Collection Rabbins Chics : hommage à la culture juive
1997 : Collection Black Beauties : hommage à l'élégance black
Jean Paul Gaultier demeure cet enfant terrible de la mode qui évoque un Paris canaille en voie de disparition, habille les stars du show-biz de tenues provocantes, lance son parfum dans une boule à neige ou une boîte de conserve et prétend maquiller les hommes après les avoir fait défiler en jupes ou en soutanes.
Madonna fait même appel à lui, il a créé certaines tenues du Drowned World Tour mais aussi toutes les tenues du Blond Ambition Tour.
Mylène Farmer rencontre Jean-Paul Gaultier en 1992 pour le clip Je t'aime mélancolie. La guêpière que porte Mylène est une création du couturier. Elle renouvelle l'expérience avec le clip Que mon cœur Lâche (la pettite jupe noire). Pour la promotion de L'instant X, Mylène fait deux passages télés uniquement sur TF1, une fois dans le Bétisier du samedi le 13 janvier 1996 et l'autre pour une émission consacrée à Maritie et Gilbert Carpentier le 9 mars 1996. Pour ces deux émissions, le petit haut qu'elle portait était de Jean-Paul Gaultier (transparent pour l'émission d'Arthur et en dentelle pour le top aux Carpentiers).



Jean-Paul Gaultier a créé tous les costumes (Mylène, danseurs, musiciens, choristes) du Tour 2009.
Tableau 1
mylene farmer mylene farmer
Tableau 2
mylene farmer mylene farmer
Tableau 3
mylene farmer mylene farmer mylene farmer
Tableau 4
mylene farmer mylene farmer
Tableau 5
mylene farmer
Croquis
mylene farmer
Danseurs
mylene farmer mylene farmer mylene farmer mylene farmer mylene farmer


mylene farmer  

Le 06 juillet 2011, Mylène Farmer a clôturé le défilé Haute Couture Automne-Hiver 2011/2012 de Jean-Paul Gaultier en défilant vêtue d'une somptueuse robe de mariée noire, sur la musique de Libertine. Sa robe portait le nom de Libertine Swan.
Laurent Boutonnat, Anthony Souchet et Benoît Di Sabatino étaient présent pour assister au défilé. A la fin du défilé, Jean-Paul Gaultier a rejoint Mylène qui l'a embrassé. Mylène a quitté les lieux vers 16h15. Jean Paul lui a remis un bouquet de fleur.

mylene farmer


Pour les concert Timelles 2013, Jean-Paul Gaultier créé de nouveau tous les costumes. Six tableaux :

mylene farmer mylene farmer mylene farmer mylene farmer mylene farmer mylene farmer